Bien vivre, mieux vivre

Tout ce que vous devez savoir pour Vivre mieux quelque soit votre âge !

Le jeûne est une pratique ancestrale, devenue très à la mode dernièrement. En effet, il permet de maigrir. Certaines personnes y ont aussi recours pour méditer ou pour des raisons médicales. En tout cas, le principe est simple : vous vous  privez de nourriture et/ou de boisson pendant un certain laps de temps. Aussi, le jeûne commence six heures après le dernier repas. Les gens qui sont habitués peuvent jeûner durant une ou deux semaines entières. D’ailleurs, à ce propos, il existe plusieurs types de jeûnes, certains appropriés aux débutants, d’autres aux habitués. Les jeûnes religieux font partie de cette dernière catégorie et sa pratique doit être préparée. Découvrez ce qu’il faut savoir à son propos dans cet article.

Qu’entend-on par jeûnes religieux ?

Le jeûne religieux est la plus ancienne forme de jeûne. La plupart des religions l’ont intégré depuis fort longtemps. Pour les musulmans en particulier, il s’agit du Ramadan. Ce dernier dure un mois. Pendant ce temps, les pratiquants ne sont pas autorisés à boire ni à manger de l’aube jusqu’à la tombée de la nuit. C’est le jeûne religieux le plus pratiqué aujourd’hui. Si vous vous y intéressez, pratiquez ce genre de jeûne pendant l’hiver. En effet, c’est assez difficile de ne pas boire d’eau en plein été.

Comme ce jeûne se pratique sur un mois, donc une longue période, préparez bien votre corps avant de commencer la privation. Faites aussi de même lorsqu’elle prend fin. Réintégrez la nourriture petit à petit. Evitez de vous jeter sur elle au couché du soleil, surtout sur les aliments trop gras ou trop sucrés. Cela ruinera tous vos efforts.

Les effets des jeûnes religieux sur le corps

Le corps fait face à plusieurs effets quand vous jeûnez. Le niveau d’insuline dans le sang baisse, tandis que l’hormone de croissance augmente. Le corps enclenche des processus de réparation cellulaire, éliminant ainsi certains déchets. Le jeûne provoque également un stress positif sur le corps. Ce qui lui fait relancer ses mécanismes d’autorégulation. Le jeûne aurait donc des vertus thérapeutiques. En effet, il stimulerait positivement les organes d’élimination (foie, reins, peau…). Les effets anti-inflammatoires du jeûne sont aussi affirmés par certains spécialistes.

En revanche, d’autres médecins pensent que le jeûne présente un danger pour l’organisme. Cela étant dû au fait que pendant la pratique, le corps doit puiser dans ses réserves de protéines, en d’autres termes dans les muscles. Le jeûne engendrerait aussi un fonctionnement affaibli du cerveau.

En réalité, les bienfaits du jeûne sont mieux appréciables dans le cadre d’une pratique moins stricte et de courte période. Les complications feraient leur apparition lorsque le jeûne dure trop longtemps.

Les étapes du jeûne religieux

On vous déconseille de vous lancer dans un jeûne du jour au lendemain. Il faut d’abord être préparé physiquement et ne pas faire les choses au hasard. Donc la première étape est de consulter votre médecin. Il vous indiquera la bonne méthode selon votre état de santé. Il vous précisera aussi la quantité de nourriture à consommer pour commencer la restriction. Puis il l’ajustera au fur et à mesure.

En général, le médecin vous conseillera de retirer de votre alimentation les aliments contenant du sucre et de la farine blanche. Ce pour une période de 10 jours à deux semaines avant de commencer le jeûne. Vous devez réduire progressivement le bol alimentaire pour ressentir de moins en moins la sensation de faim. Cela aide votre corps à s’y habituer. De ce fait, ce dernier n’est pas en manque total de nourriture du jour au lendemain. Ce qui ne le met pas en situation de danger. Procédez de la même façon avec l’alcool. Arrêtez d’en boire quelques jours avant de commencer le jeûne.

Quelques conseils pour bien jeûner

  • Commencez par un jeûne de courte durée la première fois. En effet, ne vous lancez pas dans un jeûne de 2 semaines dès le début. Faites 24 heures d’abord, ensuite 3 jours, puis 5 jours et ainsi de suite.
  • On vous recommande également de rester actif pendant le jeûne. Toutefois, évitez le sport intense. Préférez plutôt les activités plus douces comme la marche ou la natation.
  • Comme vous ne devez pas arrêter de manger du jour au lendemain, ne reprenez pas non plus une alimentation normale immédiatement après le jeûne. Allez-y par étape : prenez des repas légers et évitez les aliments trop gras ou trop difficiles à digérer. Commencez par des légumes, des fruits et des protéines.
  • Ne buvez pas d’alcool tout de suite après le jeûne.
  • Gardez une attitude positive et ne voyez pas le jeûne comme une épreuve. Voyez-le plutôt comme un cadeau que vous vous faites en perdant du poids et en améliorant votre santé.
  • Hydratez-vous bien durant le jeûne. C’est fondamental car votre corps élimine beaucoup de déchets pendant le processus. Et il a besoin de liquide pour y arriver. Privilégiez l’eau et évitez les boissons sucrées.
  • Attention aux excès de caféine.
  • Dormez suffisamment. Le corps puise dans ses réserves énergétiques durant le jeûne. Un sommeil régulier favorise ce processus.

Derniers articles

6 COMMENTS

  1. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Marybelle Eldredge Hepzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *