Bien vivre, mieux vivre

Tout ce que vous devez savoir pour Vivre mieux quelque soit votre âge !

On sait tous que le jeûne consiste à ne pas manger volontairement. On compense souvent le manque en buvant beaucoup d’eau. Et on reprend de la nourriture après quelques temps. C’est le fonctionnement général du jeûne. Mais sachez qu’il en existe plusieurs types. Aujourd’hui on va voir ce qu’est le jeûne modifié. En quoi cela consiste-t-il exactement ? Quels en sont les bienfaits ? Y-a-t-il des risques ? Les réponses dans cet article.

Le jeûne modifié, c’est quoi ?

Le jeûne modifié fait partie des différentes déclinaisons du jeûne intermittent. Cela consiste à manger de façon normale les jours de prise de nourriture. Mais les jours de jeûne, vous devez limiter votre alimentation. C’est pourquoi il ne s’agit pas vraiment d’un régime, mais d’une réorganisation de l’alimentation.

Il existe deux types de jeûne modifié :

  • Le jeûne modifié 5:2

Cela consiste à manger normalement 5 jours par semaine. Puis les 2 autres jours, vous mangez seulement 25% de vos calories habituelles. Par exemple, si vous mangez 2000 calories par jour, vous ne devrez manger que 500 calories par jour pendant 2 jours.

  • Le jeûne modifié 4:3 

Cela ressemble à la méthode précédente. Les deux pratiques diffèrent par le nombre de jours. Ainsi, Le jeûne modifié 4:3 consiste à manger normalement 4 jours par semaine. Puis les 3 autres jours, vous ne consommez que 25% de vos calories habituelles. Par exemple, si vous consommez 2000 calories par jour, vous ne devrez consommer que 500 calories par jour pendant 3 jours.

Quels sont les bienfaits du jeûne modifié ?

Comme la plupart des jeûnes, le jeûne modifié a de nombreux bienfaits pour le corps :

  • Diminution du taux d’insuline

L’insuline est une hormone produite par le pancréas après un repas. Ce mécanisme permet aux glucides ingurgités d’entrer dans vos cellules pour que celles-ci puissent les utiliser et produire de l’énergie.

L’insuline encourage votre tissu adipeux à absorber et à stocker les gras que vous mangez. Donc plus le corps produit de l’insuline, plus la graisse stockée augmente. Et c’est là que le jeûne intervient. La pratique permet à votre niveau d’insuline de baisser. Toutefois, faites attention car cela remonte si vous remangez trop après le jeûne.

  • Réduction du taux de mauvais cholestérol dans le sang

Le cholestérol est une sorte de gras qui peut provenir de votre alimentation ou être synthétisé par votre foie. Il est transporté dans votre sang par des protéines. Le cholestérol est considéré comme bon quand les protéines le ramènent dans votre foie pour qu’il soit métabolisé. Le cholestérol est considéré comme mauvais quand les protéines l’apportent dans vos cellules.  Ce dernier favorise une accumulation de gras dans vos artères. Ce qui dégrade la bonne santé de votre cœur.

Le jeûne diminue les taux sanguins de mauvais cholestérol. Ainsi, il améliore la santé de votre cœur. Plus la période de jeûne est longue, mieux seront les résultats.

  • Nettoyage de l’organisme 

Le jeûne permet au corps de se nettoyer tout seul. C’est pareil à une détox. Pendant le processus, toutes vos toxines sont éliminées. Du coup, votre santé générale s’améliore. Le corps fonctionne avec ses réserves d’énergie. Ce qui nous amène au bienfait suivant.

  • Perte de poids

Le jeûne fait perdre du poids car pendant les jours de privation, le corps fonctionne avec ses propres réserves. Ainsi, le fait de priver votre corps de nourriture durant des périodes prolongées permet de vous débarrasser de vos réserves de graisses.

Si votre corps est habitué à carburer au gras, le jeûne le purifiera et renouvellera vos cellules. De plus, après le jeûne, on a tendance à ralentir sur la nourriture car le corps s’est habitué à la privation. Mais si vous sentez que vous recommencez vos mauvaises habitudes alimentaires, vous pouvez refaire un jeûne. Comme on l’a dit, ce n’est pas un régime. On peut aussi le qualifier d’un rappel à l’ordre de temps en temps si vous ne l’adoptez pas comme mode d’alimentation.

Quels sont les risques du jeûne modifié ?

Malgré que le jeûne modifié ait ces nombreux bienfaits, il présente aussi quelques risques. D’ailleurs, certaines personnes peuvent ne pas supporter cette restriction calorique assez importante. Il s’agit :

  • des femmes enceintes ou allaitantes,
  • des personnes qui doivent prendre des médicaments impérativement avec des aliments,
  • des diabétiques (un suivi médical rapproché est nécessaire),
  • des athlètes qui s’entraînent beaucoup…

En plus de cela, certains effets secondaires peuvent se manifester :

  • les rages de faim fréquentes et douloureuses,
  • une grande irritabilité,
  • la mauvaise haleine,
  • l’anxiété et la fixation accrue sur le respect de la diète. Ce qui peut mener à un trouble alimentaire,
  • l’hypoglycémie,
  • la déshydratation,
  • des difficultés de concentration et une envie irrépressible de dormir pendant la journée,
  • la diminution du métabolisme de base,
  • la diminution de l’activité physique,
  • l’infertilité…

C’est pourquoi il vaut mieux demander l’avis d’un médecin avant de jeûner.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *